La Légende du Brocoli Géant
La Genèse du Grilled-Cheese (À venir)
Un furet, un panais, Origine (À venir)

La Légende du Brocoli Géant

 

            C'est une vieille dame que moi et Marianne connaissons bien, qui m'a raconté cette histoire. Vous l'avez peut-être déjà croisé à l'épicerie devant les étalages de pommes de terre, à hurler, "Des glaïeuls!". Elle se nomme d'ailleurs : Madame Glaïeul.

            L'histoire débute dans la tendre enfance de Madame Glaïeul. Madame Glaïeul habitait en campagne et devait se rendre à l'école à pied, sans chaussure, sur des routes rocailleuses et même traverser des rivières turbulentes. Le soir, lorsqu'elle revenait chez elle, elle devait faire face à un autre supplice : on lui servait des légumes au repas. Pourquoi fallait-il que son seul repas de la journée soit pollué de patates pâteuses et fades, de carottes ratatinées et poilues, d’immondes choux de Bruxelles et trop souvent, de brocolis. Tous les soirs, Madame Glaïeuls combattait son dégoût et ingurgitait ses légumes en grimaçant ; mais il était impossible d’en faire autant pour les ignobles brocolis. D’un vert moite, leur feuillage arrogant trônait au milieu de l’assiette vide. Cet imposant légume a beau contenir des quantités impressionnantes de vitamine C, d’acide folique et de riboflavine, Madame Glaïeuls ne pouvait se résoudre à l'amener à sa bouche; ce qui l'obligea à défier l'autorité parentale.

            Tous les brocolis passaient maintenant discrètement de l'assiette à la gamelle de Froufrou le chien, permettant ainsi à Madame Glaïeuls de s'en débarrasser sans traces. Mais un jour, un terrible et mystérieux incident emporta Froufrou dans la mort.

            Terrassée, Madame Glaïeuls ne savait ni comment apaiser sa peine et ni, par ailleurs, comment cacher ses brocolis. N'ayant guère le choix, elle attendit que la nuit soit noire et sortit avec son manteau troué en s'enfonçant dans la forêt.

            Elle serrait son poing autour du petit sac de papier rempli de crucifères et se rendit jusqu’à une roche qui reflétait doucement la pâleur de la lune. Au pied de cette roche se trouvait un petit terrier qui semblait rejoindre les entrailles de la terre. Madame Glaïeuls y enfonça le sac de toutes ses forces et couru jusqu’à la maison sans se retourner.

            De retour dans son lit, tous ses membres tremblaient de peur et de froid mais elle s’endormit quand même, un brin soulagée.

            Dans les semaines qui suivirent, sa mère fût elle aussi touchée par un mystérieux et terrible incident et mourut, emportant avec elle sa droiture et son autorité. Avec elle, partit également les légumes au menu. La mort de sa mère l’avait grandement secoué, mais au moins elle était débarrassée de ses affreux légumes. Quelques mois plus tard, elle fût tirée de son sommeil par le grincement de sa porte. De ses yeux endormit, elle aperçut la silhouette d’un brocoli géant trônant monstrueusement dans l’horreur de la nuit. Tout son corps trembla sous les mots « MANGES TES LÉGUMES! ». Ce qui se passa après refusa de s’imprimer dans ses souvenirs, mais désormais elle s’endormait dans la peur.

           On raconte aujourd’hui la légende du BROCOLI GÉANT en spécifiant qui faut manger ses légumes AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD.